Hugues
Arthur

L’histoire commence à Amélie-les-Bains en 1974. Hugues grandit au sein d’une famille où la musique prend une place primordiale.
C’est au Collège qu’il découvre la pratique de la guitare avec son ami Alain CASENOVA (déjà).
Très vite, la scène le démange. En 1989, alors qu’il n’a que 15 ans, il intègre son premier groupe de rock’n roll et rockabilly, les DIXIE BOYS. C’est avant tout une bande de copains qui se produit dans des bars et anime les places de villages. Bien que le maître mot soit l’amusement, le contact du public se présente à lui comme une expérience déterminante. C’est une révélation. Il fera de la scène d’une façon ou d’une autre…
Hugues intègre ensuite le groupe de rock BLACK MOON on est en 1991. Durant cinq ans, il aiguise son arme, la guitare, et commence à prendre le micro. S’ensuit une progression vers la professionnalisation artistique. Mais Hugues ne se berce pas d’illusions. Le monde du spectacle, il en a certes viscéralement besoin mais c’est un milieu extrêmement instable et aléatoire. Il assure donc ses arrières en exerçant en parallèle, la profession de préparateur en pharmacie. Il exercera ce métier durant 15 ans ménageant tel un équilibriste les deux activités. En 1996, il quitte BLACK MOON pour intégrer le groupe MEDELLIN avec notamment Daniel SERRES et Alain CASENOVA qui y est guitariste. Hugues occupe la place de chanteur principal. Ce groupe de bal sera un tournant dans sa carrière. MEDELLIN joue notamment des morceaux festifs en animant entre autres des ferias et des fêtes populaires. L’atmosphère de la formation commence à drainer des aficionados. On suit alors MEDELLIN pour son esprit festif, pour son petit plus, pour sa marque de fabrique. L’esprit AL CHEMIST est créé.

La création d’une institution : le groupe AL CHEMIST

Arthur

Hugues et Alain les deux amis du collège d’Arles-sur-Tech se retrouvent donc au sein de MEDELLIN et décident ensemble de créer un duo. D’abord sous le titre ALCHEMY dont la forme un peu trop anglophone est catalanisée en AL CHEMIST, les deux compères se baladent de place en place avec des compositions festives et joyeuses. « On ne misait pas un kopek sur le projet » diront-ils du départ de l’aventure. Mais c’est un fait, devant le succès immense de l’affaire, Hugues se voit contraint d’arrêter sa profession de préparateur en pharmacie pour se consacrer pleinement au groupe Al Chemist.
On est en avril 2008. L’ancien préparateur en pharmacie nous propose avec son acolyte Alain d’autres médicaments : 3 albums aux titres incontournables et aux paroles accrocheuses qui font d’eux des artistes populaires au sens le plus noble. Dès le 1er album « SCHYZO-MUSICO-THÉRAPIE » c’est la consécration. Ils deviennent Hugues et Alain des Al Chemist comme si « des AL CHEMIST » était leur nom de famille. « Le Perthus », « L’escargot catalan », « La rousquille » et dernièrement « La baradrille » sont des titres qui restent en tête et font partie désormais du Patrimoine. Incontournables dans le paysage culturel local, ils restent des artistes engagés donnant de leur temps et de leur énergie à diverses et honorables causes défendues par les associations (Restos du cœur, ADAPEI, Mucovie66, actions aux bénéfices d’enfants malades, V2r…). AL CHEMIST est une formidable aventure humaine, une véritable Alchimie qui n’est pas prête de s’arrêter (la formule évolue d’ailleurs) car comme toute bonne recette, on en redemande.